Politique d’inconduite scolaire

Le plagiat, la tricherie et la tentative de bénéficier d’un avantage scolaire non mérité sont des formes d’inconduite scolaire totalement inacceptables de la part d’un étudiant inscrit à un cours de perfectionnement professionnel de l’ACTRM.

Le plagiat consiste à utiliser ou à imiter le langage ou les pensées d’autrui et à les présenter comme un travail de son crû.

La tricherie consiste à tenter d’obtenir des avantages non mérités d’une évaluation scolaire. Par exemple :

  • Se procurer une copie de l’examen ou du travail avant sa parution.
  • Copier les réponses d’autrui à un examen, durant l’examen ou à un question du travail.
  • Consulter une source non permise durant un examen.
  • Utiliser une source non autorisée et propre au sujet dans le cadre d’une évaluation.

Mesures prises par l’ACTRM

Le plagiat et la tricherie sont totalement inacceptables et ne sont pas tolérés par l’ACTRM. À ce titre, l’inconduite scolaire sera assujettie aux mesures disciplinaires suivantes :

Un étudiant doit soumettre son propre travail. La note zéro sera automatiquement attribuée à un document plagié. L’étudiant pourra poursuivre le cours, mais ne pourra obtenir une note supérieure à la note de passage de 60 % sur les travaux subséquents. Si la situation se reproduit, l’étudiant sera exclu du cours et ne pourra s’y inscrire de nouveau avant un an.

Un échec est automatiquement attribué à un étudiant pris en flagrant délit de tricherie durant un examen final. L’étudiant sera exclu du cours et ne pourra s’y inscrire de nouveau avant un an.